Sapristi N°3 est maintenant disponible dans les librairies parisiennes !

Le tout premier label de cosmétiques bio, éthique et éco-friendly à l’huile d’argan ouvre son eshop cette semaine !

Derrière Orika, label de cosmétique engagé pour la terre et pour les hommes, se trouve non pas “une youtubeuse beauté” ou” un ingénieur spécialisé dans la cosmétologie”, mais un homme impliqué pour la liberté, le progrès et l’égalité homme-femme. Pour fêter le lancement (happy birthday !!) de son eshop, la rédaction Sapristi vous retrace le parcours, les inspirations, les ambitions et la vision du fondateur d’Orika sur l’éco-responsabilité et l’éthique. Focus sur Salim Guennoun, porteur d’un projet fondamentalement altruiste, qui fait le pari de travailler exclusivement l’huile d’argan pour sa gamme de cosmétiques bio.

Derrière Orika, un homme animé par le progrès

Salim Guennoun, un marocain arrivé en France en 2019 avec sa compagne, développe depuis la région lyonnaise son nouveau label de cosmétiques engagé. Anciennement organisateur de projets socioculturels dédiés à l’émancipation des femmes marocaines en politique, il a toujours été activement militant pour le progrès humain et la liberté des Hommes en société.

Dès son adolescence, Salim Guennoun comprend que beaucoup de batailles peuvent être menées afin de faire évoluer le système politique, économique et social en place au Maroc. C’est d’ailleurs ce qui l’anime. Appartenir à un pays en plein développement et perfectible aux niveaux politiques, sociaux et culturels est pour lui la plus belle des richesses. Dès son plus jeune âge, il réunit une partie de la population marocaine autour de concerts de musique rock qu’il organise de son propre chef. Il agit à sa manière pour favoriser la liberté de conscience et d’expression dans son pays.

Orika est né instinctivement. C’est après avoir collaboré avec un groupe de femmes marocaine; faisant partie d’une coopérative d’huile d’argan; autour d’un projet questionnant la place des femmes en politique au Maroc, qu’il lance son idée de cosmétique bio. Salim est marqué par une réalité masquée et gommée par les médias. Derrière l’image que l’on donne des coopératives, les employés qui sont souvent des femmes se retrouvent sous-payées et ne bénéficient d’aucune reconnaissance. Orika est un projet altruiste en tout point avec comme but premier de donner un vrai sens au travail de ces femmes qui manquent cruellement d’autonomie et d’égard. Salim Guennoun travaille en conscience exclusivement l’huile d’Argan car il s’insurge contre une mauvaise exploitation des forêts d’Argan au Maroc. En moins d’un siècle, la forêt d’Argan de la région passe de 100 arbres par hectares à 30 arbres pour la même surface… une réelle urgence climatique.

Salim fait de l’humain un réel moteur au quotidien. Qu’il s’agisse de son motto du quotidien, de son bouquin préféré, de son rêve absolu, tout est toujours tourné autour du progrès humain et social. L’une de ses inspirations littéraires favorites est Nietzsche car dans le livre “Par delà le bien et le mal” il appelle à plus de tolérance et à ne pas juger pour un oui ou pour un non. Son rêve absolu serait de voir chaque être humain libre de choisir sa vie et son avenir.

Ce qui le motive à lancer Orika ? Les gens tout simplement. Convaincu de la beauté et de la bonté naturelle de tout un chacun, il se lance dans une telle aventure pour fédérer une communauté, pour réunir les gens autour d’une même vision de la vie.

Orika, un label authentique et hors du commun ...

Salim croit dur comme fer en l’humain, c’est pour cela que l’idée du crowdfunding a été une réelle évidence pour lui pour financer son projet. Après une collecte réussie qui lui permet de lancer son eshop dès cette semaine il propose une gamme réduite travaillée exclusivement à base d’huile d’argan. Shampoing solide, savon solide, crème hydratante et huile d’argan brut sont les 4 produits qu’il propose à la vente.(photos)

En travaillant main dans la main avec les femmes de la coopérative d’huile d’argan du Maroc, il régule l’exploitation des forêts d’argan : toute la matière première récoltée par la coopérative est utilisé à bon escient et rien n’est jeté. En partenariat avec une ONG locale, Salim participe activement à la sensibilisation des forêts d’argan du Maroc dans les écoles et les universités de la région. Orika est un label d’une authenticité sans pareille : 35% des ingrédients d’un produit Orika sont bio contre 11% (le minimal requis pour être considéré comme tel) pour la plupart des autres marques de cosmétiques bio.

Salim Guennoun a fait le pari de travailler uniquement autour de l’huile d’argan pour montrer les bienfaits extraordinaire du fruit de l’arganier sur l’ensemble de notre corps. Peau et cheveux en ressortent sublimés grâce au pouvoir anti-âge et antioxydant que l’huile d’argan renferme. Activement impliqué dans la perfectibilité sociale, humain et écologique de son pays, il voulait absolument travailler l’huile signature du Maroc et avoir un impact positif dans l’exploitation des forêts d’argan.

Des ambitions à foison …

Commencer doucement mais sûrement ? C’est le choix de Salim Guennoun pour son label. À ce jour, 4 produits façonnent l’image de Orika, et à moyen-terme il ambitionne de compléter sa gamme avec de nouveaux produits toujours à base d’argan. Dans une perspective encore et toujours sociale et profondément humaine, il voudrait collaborer avec les Établissement d’Aides par le Travail en France pour insérer professionnellement les personnes en marge de la société.

Anecdote plutôt originale : inspiré par l’ambiance et l’atmosphère que dégagent les gares depuis toujours, il réinvestit une ancienne gare abandonnée située à 30 min de Lyon en partenariat avec la SNCF pour en faire son futur siège social.

Aujourd’hui uniquement disponible en ligne, il souhaite ouvrir des pop-up stores en France pour élargir sa communauté à celle déjà existante et à l’heure actuelle extrêmement soudée autour de sa collecte de crowdfunding! Il voudrait aussi affirmer sa présence dans de nombreux magasins bio comme Biocoop.

Pas d’égérie ni de slogan pour rendre visible sa marque mais des symboliques fortes pour garder toute l’authenticité de son label. Pour lui, la plus belle égérie pour sa marque est “toutes les femmes et les hommes qui utilisent ses produits et se regardent dans le miroir” selon ses termes. Un slogan non, mais un symbole pictural fort de sens, oui ! Le label Orika est accompagné du visage de la reine Diyha connue pour avoir régné sur l’Afrique du Nord par le passé et pour avoir contribué à repousser toutes tentatives de colonisation de la part du Moyen Orient. On voit bien par là à quel point le pouvoir de la femme en société est une lutte très chère aux yeux du fondateur.

Son mot de fin pour la rédaction Sapristi s’adresse notamment à tous les jeunes désireux de réaliser de grands projets. Toutes les initiatives sont belles, tous les projets méritent d’exister, il veut inciter les jeunes à croire en leur rêve, à leurs ambitions et à foncer dans la vie.

Oui, on n’a qu’une vie, alors autant la vivre à fond n’est ce pas ?

Sapristi Magazine croit en la beauté intérieure et extérieure de chacun. Salim nous a confié sa vision du beau : “le beau est tout ce qui peut donner envie de vivre, que ce soit des émotions, des moments de vie, des personnes, ou même des plat. La beauté est liée à la vie directement. En fait, tout ce qui peut donner envie de vivre est beau”

Je suis sapristiment d’accord avec cette philosophie d’une profonde humanité … et vous ?

Sur ces magnifiques mots de fin, la rédaction Sapristi vous propose en exclusivité jusqu’au 26 décembre 2021 une offre de -10% sur l’ensemble de l’eshop Orika!! GO, GO, GO. Avec le code SAPRISTI.

Pour d’autres “Une Semaine, Un Créateur”, rendez vous sur notre rubrique dans les prochains jours!

By Célia Rakotomavo

 

SAPRISTI MAG is an independant exclusive magazine established in Paris, France.

Distinguishing itself from other magazines by its strong values, Sapristi is not afraid to stand up for sustainable and slow fashion, feminism, and pro LGBTQ+ art work. We give exposure to all those greats items created with a better future in mind and showcase amazing creative work. Sapristi aims to position itself as a blend of elegant photography, sustainable fashion, and well-being.

More Stories
Red and Light by Stephanie Bola