Sapristi N°3 est maintenant disponible dans les librairies parisiennes !

La Stella, le concept du bar à rabats

“J’avais une grande armoire à sacs à mains et pochettes. Alors qu’un jour je l’ouvrai en me demandant quel sac j’allais prendre, je me suis dis qu’il y avait quelque chose à faire. Tous ces sacs qui dorment dans les placards parce que je porte bien souvent le même, toutes ces peaux achetées qui n’ont pas l’occasion d’embellir mes tenues … c’est de ce constat que le concept de La Stella est né”. Consommer moins et mieux, satisfaire toutes les envies de style et pallier tous les moments de la journée d’une femme active aux milles et une vies…. voilà la mission de la créatrice Florence qui a lancé son label fin 2017. Focus sur La Stella ou le bar à rabats qui sublime toutes les femmes et les accompagne à chaque nouveau moment de leur vie.

Vous m’avez dit La Stella ? Je vous dis Bar à rabats !

Un bar à rabat … quézaco ? Oui, vous avez bien lu !! Florence aime innover, sortir des sentiers battus et proposer un vrai concept de mode innovant. Alors en 2017, elle lance son bar à rabats après 20 ans en conseil en image. Un concept comme sorti de nul part dans la sphère mode et qui pourtant est le fruit d’une réflexion bien menée. Son affection pour les sacs remonte à plusieurs années. À la tête d’une boutique de décoration d’intérieur, elle y propose des sacs qu’elle confectionne à partir de chute de jeans et de cuir recyclé. Ce qui lui met la puce à l’oreille ? Ses clientes. Que ce soit dans le conseil en image ou dans sa boutique d’intérieur, tout l’amène à lancer son concept. Le sac a toujours posé souci dans la finition d’une tenue. C’est bien connu : à chaque tenue, un sac viendra la sublimer. C’est ce questionnement mode autour du sac qui titille sa créativité. Il faudrait un sac qui convienne à toutes les tenues, tous les styles, tous les moments de la journée se dit-elle… Il faudrait un sac où les customisations sont infinies pour s’adapter aux envies et aux grés des femmes. Une infinité de rabats adaptables à la même base. Si Florence se lance dans la mode et la création par passion, elle a l’audace de déployer La Stella après s’être rendue compte du succès de ses sacs auprès de ses clientes. Des sacs qui ne ressemblent à aucun autre, qui ne cherchent ni à imiter, ni à s’inspirer d’autres mais qui sont conçus pour des femmes qui comme elle jonglent et vivent 1001 vies en 24 heures. Parfaitement coupé pour ne pas être trop encombrant mais assez grand pour contenir ses essentiels : le sac parfait selon Florence en somme.

1 Journée, 3 Univers…

Florence attache une grande importance à parler d’univers et non de collections lorsqu’elle nous parle de son label. Des univers de style précise-t-elle qui viennent épouser les humeurs et les moments de vie d’une femme. Florence est atemporelle dans sa créativité et intemporelle dans ses lignes de sacs. Pour elle, tendances, nouveautés, collections, sont autant de termes qui viennent renforcer la temporalité d’une mode trop rapide et de surconsommation. La mode doit être durable, c’est à dire mot pour mot “durer dans le temps et vous accompagner plus qu’une saison… toute votre vie”. Fort de ces valeurs de durabilité de la mode, Florence part sur 3 univers bien distincts mais complémentaires dans la vie d’une femme. 3 univers qui crée un savant équilibre parmi toutes les vies qu’elle peut endosser en une journée. Casual d’abord : pour la citadine, la femme active qui court partout et qui aime le confort, l’intemporel et l’effortless. L’univers casual ? Pour la vie de tous les jours et pour sublimer un tailleur ou le look veste/jean/basket qui nous va si bien.

Nomade ensuite : la femme active et sur dynamique a, comme tout le monde, ses envies de vacances, d’évasion et de looks bohème pardi ! Associé à une belle robe en voilage blanche, des spartiates montantes et des gros bijoux aux pierres incrustées, les sacs de l’univers Nomade vous donnent une envie de bout du monde et sentent si bon l’ailleurs et l’exotisme. Avec des turquoises, en nubuc et dans les tons chauds allant du camel au nude… Nomade invite au voyage.

Glamour enfin : à chaque femme, sa dose de féminité. Mais on les aime nos paillettes, nos glitters et on en veut plein dans notre vie !! Alors pour les soirées arrosées entre copines, les restaurants 4 étoiles avec son chéri ou simplement un ciné avec son meilleur ami, on emmène avec soi sa pochette Glamour.

Et puis pour celles qui vivent ces 3 univers de style en 24 heures, La Stella vous propose quelque chose d’inédit : garder votre base en cuir ou en nubuc et changer simplement et rapidement de rabats en passant du casual au nomade au glamour en un clin d’oeil. On dirait presque un tour de magie ;).

Depuis quelques semaines, Florence met en place des coffrets sur son e-shop avec les 3 rabats best-sellers des 3 univers accompagnée d’une unique base. Trop trop canon comme idée cadeau !!

Coffret Star Winter, 425€

Le sac La Stella

Florence voit le sac comme un objet statique, qui manque de légèreté, qui dans certaines tenues peut faire tâche. Rien de bien seyant !! Oui, pour la créatrice, bien des femmes qui aiment la mode se laissent gagner par une sorte de flemme quand vient le moment de trouver LE sac adéquat. Et si cela ne suffisait pas, des sacs lourds, imposant où l’on y met presque toute sa vie ne subliment pas nos silhouettes dans bien des looks. Pour Florence, il faut donner de la vie, du mouvement et du geste au sac. Il faut faire en sorte que la tenue soit facilement adaptable au sac et vice versa. La Stella est né de ce raz le bol de sacs par milliers qui meurent dans nos dressings, et surtout d’une volonté de changer en profondeur le porté du sac. Has been le sac en toile crème pour l’été et le sac en cuir noir pour l’hiver, démodé le sac unique monique qui s’accorde avec toutes nos tenues de l’année, fini la surconsommation inutile…. Le sac La Stella c’est un objet de valeur. Son précieux rien qu’à soi que l’on vient customiser selon son mood, sa dégaine, la météo….

Le sac selon Florence? Ergonomique : la juste taille pour ne pas abimer le corps des femmes au quotidien, la juste contenance pour y glisser ses (vrais) essentiels. Équilibré et harmonieux : le savant dosage entre motifs, reliefs, matières, coloris… pour faire des produits intemporels mais audacieux ! Pour Florence, le beau repose sur l’équilibre et l’harmonie entre la matière, l’assemblage et les couleurs. Lumineux et solaire : Solaire par nature, Florence crée avec évidence ce qui colle à sa personnalité. Elle est en recherche constante de détails reliéfés et de matières irisées qui captent la lumière. Les sacs La Stella sont texturés, matiérés et baignés de chaleur. Ludique : customiser sa base au gré de ses envies, la changer d’une tenue à l’autre, faire 1001 association en un clip ? Rien de plus fun et amusant que le sac La Stella en somme. Au bon tempo : Florence veut rendre mouvant le sac à main et contrer son côté statique. Un sac qui épouse nos silhouettes et s’adaptent à nos looks. Un sac qui nous donne encore plus de rythme et d’énergie au quotidien!

“La durabilité et l’éco-responsabilité, ça ne veut plus rien dire aujourd’hui” . Florence La Stella

Quiconque peut se revendiquer label éco-responsable aujourd’hui. Pour Florence c’est une vraie manière de vivre et de penser au quotidien. Alors oui, Florence travaille des matières de façon éco-responsable (l’éco fourrure pour sa toute dernière capsule) et attache une importance à une fabrication locale en ayant un lien privilégié avec la Tunisie mais ce n’est pas là que se trouve la durabilité de la marque selon elle. Durable ? Parce qu’elle a l’audace de dire NON à la surconsommation. Contre 10 sacs, il en suffit d’un pour Florence avec le plaisir de customiser son sac avec des rabats pour varier ses humeurs de mode. Face à l’achat impulsif, frénétique et sans réflexion typique de la fast fashion, Florence se revendique presque comme une anti fashion. Elle ne consomme pas, elle investit dans la durée. Elle ne crée pas selon les tendances du moment ou parce qu’il faut porter tel ou tel produit sur cette saison. Le sac doit être utile sur plusieurs années, porté de 1001 façon d’une femme à l’autre et d’un mood à l’autre et serviable. Oui, il doit rendre service au corps de la femme et favoriser son bien-être physique. Parce qu’elle accorde une importance au fait main et au savoir-faire français. Elle collabore notamment avec un maroquinier français ayant l’expérience des plus grandes maisons de haute couture. Parce qu’elle est contre les collections et les nouveautés, elle crée des mini capsules pour ses 3 univers sur toute l’année, reconduit ses best-sellers en coffrets inédits et produit en quantité limité ses autres sacs pour rendre La Stella unique et exclusif. Parce qu’il touche 3 générations. De la grand-mère à la petite fille, le sac La Stella est atemporel donc il se partage et les rabats se prêtent et s’échangent en un claquement de doigt.

“On ne peut faire quelque chose que lorsqu’on y adhère soi-même à 1000 pour cent.” dit Florence. Pour l’éco-responsabilité, c’est identique. Si elle ne se revendique pas comme la plus éco-responsable des créatrices ni la plus innovante en la matière, elle vit corps et âme son projet et défend la durabilité de son concept comme étant un vrai lifetsyle. Mon sac est durable parce qu’il suppose réflexion, customisation et investissement. 3 termes qui s’opposent à l’impulsion, l’uniformisation et la sur consommation qui définissent la fast fashion.

Inspirations et ambitions…

Un rien, un tout l’inspire. Tout inspire tout et elle va chercher dans son propre vécu pour y puiser sa créativité. Ce qu’elle veut en tant que femme active elle le crée. Elle s’inspire de la manière dont elle veut vivre son sac au quotidien. Paysages, nature et voyages viennent alimenter son regard et son oeil. Oui de la Tunisie en passant par l’Inde, elle s’inspire de l’architecture, des couleurs et des lumières… Les contours d’une porte du village de Sidi Bou Said lui inspire un rabat, un tissu va plus lui taper à l’oeil qu’un autre. Elle nourrit son oeil du monde extérieur pour s’inspirer à foison…

Ses clientes sont les plus belles égéries. A chacune sa façon de porter tel ou tel rabat, et d’associer telle base avec telle superposition…elles peuvent créer le style qui leur est propre. Là est la force de la marque, elles se démarquent par elle-même. Florence veut que la femme pense par elle-même. Elle doit être libre de s’habiller comme elle le souhaite sans se laisser guider par une influenceuse, une égérie ou une tendance. Fais ce que tu veux au moment où tu le veux, voici le mood de La Stella. “À chaque jour son idéal”, comme le rappelle la créatrice, un idéal que la femme doit se façonner et se construire par elle-même.

Des ambitions ? À profusions évidemment. Se développer au niveau digital, s’implanter dans des grandes villes avec des boutiques La Stella, créer un espace vinted dédié aux rabats sur le eshop, proposer une toute nouvelle capsule couleur en quantité limitée…

Son mot de fin pour Sapristi ? Que le monde entier connaisse La Stella et devienne des Stella addicts !!!!

Sur ces mots de fin, Sapristi vous propose en exclusivité jusqu’au 2 Janvier 2022, -10% sur l’ensemble de l’eshop La Stella avec le code SAPRISTI ! Alors à tout de suite sur le site web de cette marque de sacs qu’on adore déjà !!!!

Le must ? Une capsule imaginée pour nos soirées glitters et paillettes du Nouvel An vous attend sur le eshop.

Pour d’autres Une Semaine, Un Créateur, rendez vous dans les prochains jours !

By Célia Rakotomavo

 

SAPRISTI MAG is an independant exclusive magazine established in Paris, France.

Distinguishing itself from other magazines by its strong values, Sapristi is not afraid to stand up for sustainable and slow fashion, feminism, and pro LGBTQ+ art work. We give exposure to all those greats items created with a better future in mind and showcase amazing creative work. Sapristi aims to position itself as a blend of elegant photography, sustainable fashion, and well-being.

More Stories
Daydream